lundi 31 août 2015

"Mais concrètement ça a changé quoi pour toi, le Yoga?"

Vendredi midi.
Fin d'une semaine de 16h de travail par jour. Deadlines impossibles. Tête qui explose.
Aucun yoga depuis 2 semaines. Pour intégrer la formation. Parce que j'ai pas le temps. Whatever excuses bidons j'ai inventées.

13h.
Au bureau. Je me mets à crier sur mon ordi. Littéralement. Pour rien.
Je m'arrête, ferme les yeux, respire.
"T'as besoin de quoi là, maintenant, tout de suite pour aller mieux?"
Du Yoga. Vite.

Sans y réfléchir, j'envoie un mail à mon chef "I'm out, see you on monday". Je ferme mon ordi alors que j'ai what-mille choses à faire et pas le temps de les faire. Alors que j'ai pas le temps de voir mes amis, pas le temps de voir mon amoureux, pas le temps.

Je rentre chez moi, enfile des leggings, attrape un tapis et cours au parc à côté. La tête pleine de culpabilité et le coeur plein de certitude que c'est exactement ce qu'il faut que je fasse.
Je déroule mon tapis dans l'herbe. Je m'assois, mets "Devi Prayer" dans mes oreilles et ferme les yeux.
Et je pleure.
Pas parce que c'est triste, Devi Prayer, mais parce que je me retrouve après 15 jours à m'être complètement oublié.
C'est long, 15 jours sans se voir.
"Tu m'as manqué."
"Comment tu vas, pour de vrai, pas comme quand les gens te demandent comment ça va et que tu réponds automatiquement que ça va. Comment tu vas vraiment?"
"Bof, ça va moyen aujourd'hui"
"Parfait. C'est parfait, tu as le droit. Maintenant prends un peu soin de toi"


Puis j'ai fait 1h de méditation. Puis 1h d'asanas, qui ne ressemblaient à pas grand chose mais qui étaient ce dont j'avais besoin.
Puis tout allait mieux.


C'est ÇA que ça a changé le Yoga dans ma vie.
C'est le seul moment de ma journée où je me retrouve. C'est le seul moment de ma journée où je fais mon "check in" pour voir comment je vais vraiment. Pour laisser aller ce qui ne va pas, pour intégrer ce qui va.
Et juste pour être moi-même, sans mon égo, sans avoir à prétendre.

C'est cet outil incroyablement puissant qui fait que le stress prend moins le dessus. Qui fait que je fonctionne de manière optimale. Je ne dis pas que je passe mes journées sur un nuage, mais j'arrive beaucoup mieux à gérer lorsque je fais mon Yoga.
Et lorsque je ne prends pas ce temps là pendant 15 jours, bah je le paye, comme là.
Mais je le répète, mon yoga c'est pas forcément des heures d'asanas par jour. Ça peut être plein de choses.
À chacun de trouver le sien.
Je ne me souviens plus comment je faisais avant d'avoir le Yoga dans ma vie, mais ça devait être beaucoup moins facile.

Et pour toi, ça a changé quoi le Yoga?


11 commentaires:

  1. Super article, merci. Je me demande aussi, souvent comment je faisais avant le yoga. Ah le yoga sa change tout dans la vie, principalement (en tous les cas pour moi) regarder les choses avec distance, ne plus avoir peur de l'avis des autres. Un grand lâché prise sur pas mal de choses. J'ai encore du boulot à faire j'en suis consciente mais je ne force rien.
    Namasté. Katherine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tellement contente de voir comment le yoga a des effets différents mais positifs sur tout le monde. Merci du partage!

      Supprimer
  2. (Je parle en tant que quelqu'un qui a pratiqué mais ne pratique plus...)

    Le yoga m'a donné le goût de l'effort physique, le plaisir d'aller un peu plus loin à chaque fois, et de faire confiance à mon corps. Même si j'ai arrêté, ce que ça m'a apporté est resté et je fais une autre forme de "sport" (oui, je sais, le yoga est plus qu'un sport... j'ai plus de vocabulaire ce soir...) et ça m'a guéri du traumatisme des cours d'EPS à l'école :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est parfait! Peut-être qu'un jour tu te remettras au yoga (ou pas), mais c'est certain que le yoga apporte des choses et que même si on arrête, ça reste! Et si ça passe par le sport, tant mieux j'ai envie de dire ;)

      Supprimer
  3. Je ne fais pas de yoga. Mais je me retrouve quand je pars courir le soir une fois que mon fils est couché. Je cours alors que j'avais toujours pensé en être incapable. Je cours et ça me fait du bien physiquement et mentalement. Très beau texte Alice. Merci d'avoir partagé ça avec nous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais courir ça peut aussi être du yoga en fait, si c'est fait avec intégrité :)
      Merci à toi pour ton commentaire, ça fait plaisir de lire des expériences comme ça!

      Supprimer
  4. Bien d'accord avec toi, le yoga a change ma vie aussi ! :)

    RépondreSupprimer
  5. C'est génial que malgré le stress, tu arrives à faire une séance efficace. Je suis vraiment dans une période très chargée et je suis incapable de faire le vide nécessaire pour faire une séance qui me détende et me soit profitable. ça me rajoute une couche de stress et de culpabilisation parce que je n'y arrive pas comme je voudrais. Je fais du Qi Gong, pas du Yoga, mais le but recherché est plus ou moins similaire. C'est frustrant. Mais je ne désespère pas, je finirais par y arriver :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, c'est AUSSI parfait les séance où on n'y "arrive pas". Ça fait parti du processus :)

      Supprimer
  6. Je ressors cet article car lors de ma dernière séance, j'ai pensé à toi au moment de faire mon Ommm (et de la difficulté à trouver "son" om !)
    Le yoga c'est le jour et la nuit pour moi, quand j'en fais pas. Je suis mal, j'ai des problèmes de santé, j'ai pas confiance en moi. et quand je reprends, ne serait-ce qu'une séance par semaine, et bien le ciel s'éclaircit et je retrouve mon équilibre. Et j'accepte de plus en plus le fait d'être "nulle" : je suis pas souple, j'ai pas d'endurance et je tiens pas les pauses et bin maintenant... Je m'en fous ! Je m'éclate. C'est vraiment un moment intime pour moi. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La magie du yoga.
      Merci d'avoir partagé!

      Supprimer

Un commentaire choupi, et une petite signature, histoire de savoir qui me parle. Merci :)